Le Bonheur au Bout du Chemin - Anne of Green Gabbles

Filmographie - Acteurs - Scripts Vo [ 1 - 2 ] - Scripts Fr [ 1 - 2 ] - Photos

Présentation

Description
Informations
Pays
Canada
Année
1985
Réalisateur
Kévin Sullivan
.
Format
2 Téléfilms
.
Musique
Hagood Hardy

Français

-:-

Le bonheur au bout du chemin

Doublage : -:-

97 min.

Anglais

-:-

Anne of green gables

Doublage : -:-

97 min.

Allemand

-:-

Anne auf green gables

Doublage : -:-

97 min.

Espagnol

-:-

Ana de las Tejas Verdes

Doublage : -:-

97 min.

Italien

-:-

Anna dai capelli rossi

Doublage : -:-

97 min.

Polonnais

-:-

Ania Zielonego Wzgorza

Doublage : -:-

97 min.

Résumé

-:-

Orpheline, espiègle et incorrigible rêveuse, une adolescente de douze ans va connaître la plus merveilleuse des aventures au coeur de l'Ile du Prince Edouard... Anne Shirley vient de fêter son douzième anniversaire. Originaire de Halifax, où ses parents décédèrent des suites d'une terrible fièvre trois mois après sa naissance, elle a promené sa frêle silhouette d'un orphelinat à l'autre depuis sa plus tendre enfance. Anne connaît le prix du malheur. Son refuge secrêt, où rien ne pourra jamais l'atteindre, ce sont ses rêves. Elle qui a toujours vécu dans un monde imaginaire, grâce à quelques livres empruntés ici ou là, est plongée dans une réalité qui n'a rien à envier aux passages les plus sombres de ses lectures. Entrée au service de la famille Hammond pour s'occuper de six enfants, Anne a bien du mal à s'accoutumer aux manières rustres et au mépris que lui vouent ses patrons. Le jour où elle est en partie tenue responsable de la mort du chef de famille, la jeune fille est aussitôt renvoyée à l'orphelinat.

Marilla Cuthbert, qui n’a jamais vraiment pu masquer sa déception d’avoir eu à adopter une jeune fille bavarde plutôt qu’un garçon, est sous l’emprise d’une violente colère. La broche en or à laquelle elle tenait tant a disparu. Elle accuse Anne de l’avoir dérobée. Celle-ci finit par se confesser. Ayant emprunté le bijou pour s’amuser, elle l’a accidentellement fait tomber dans l’étang. A moitié pardonnée, Anne est finalement autorisée à participer au pique-nique dominical qui réunira une
grande partie du village. Pour la jeune fille, c’est une occasion inespérée de rencontrer des amies de son âge. Le grand jour est arrivé, Anne Shirley, fière dans sa nouvelle robe, fait la connaissance de Diana, à qui elle voue, d’emblée, une grande admiration. Pour la première fois, Anne éprouve une réelle amitié. A l’aube de ses treize ans, la jeune fille se surprend même à taquiner gentiment les garçons du village. Après plusieurs semaines passées sur l’île, Anne a le sentiment d’avoir été adoptée par ses camarades. Sur les bancs de l’école, elle n’hésite pas, avec la complicité de Diana, à faire les quatre cents coups.